Carte blanche à valentin ferré

Le Kiosque Électronique a pris ses quartiers sur le Campus Centre, au risque d’étonner plus d’un étudiant de passage. Entre diffusion de cartes postales sonores, performances, concerts et siestes musicales, la programmation du Kiosque ne souffre d’aucun temps mort.

valentin ferré est l’invité du Kiosque pour une carte blanche quotidienne de 17h à 18h. Avant que vous ne couriez découvrir la première représentation de ce soir par Anne Clémentine Fleury & Flavia Lopez, étudiantes en 4ème année à l’EESAB de Rennes, voici une description détaillée du projet.

Le Kiosque Électronique

Le Kiosque Électronique est une pièce créée par le collectif Cocktail Designers et l’architecte Olivier Vadrot. Version contemporaine du kiosque à musique, le Kiosque Électronique est une plate-forme de concert itinérante et un espace de projet. Des musiciens s’y produisent, mais leur activité reste toujours silencieuse, rendant à leur travail tout son potentiel visuel. Le son sort de 36 casques rattachés à la boîte, et disposés autour de l’espace vitré. Les auditeurs utilisent les casques pour écouter les performances ou les pièces en diffusion.

Pour cette carte blanche, valentin ferré a choisit de prendre le rôle de programmateur – compositeur. Une partition texte – technique à été conçue puis imposée aux artistes invités à se produire dans le cadre de sa carte blanche. La plupart des participants sont étudiants à l’école européenne supérieure d’art de Bretagne. Seule Margot Joncheray,  ancienne étudiante de l’école des beaux arts de Rennes et titulaire du DNSEP (Diplôme national supérieur d’expression plastique), est Essayiste au centre national de danse contemporaine d’Angers.

La partition

La partition texte – technique imposée aux artistes est :

  • La durée du concert sera au plus court de 1 sec et au plus long de 60 minutes.
  • Chaque participant devra durant son concert créer un lien avec l’extérieur du Kiosque Electronique, que se soit en direct, ou en différé.
  • Chaque participant pourra apporter avec lui de 1 à 3 objets électrifiés*, lesquels seront les sources sonores.
  • Le concert commence quand le participant entre dans le Kiosque Electronique ( les micros omnidirectionnels seront branchés au préalable).
  • Un dispositif technique sera présent dans le Kiosque Electronique à l’entrée des participants: 4 capteurs magnétiques, 2 micro omnidirectionnels, 2 pieds de micro, 1 rouleau de gaffeur, 1 paire de ciseaux, 3 variateurs électrique 220volt, 1 table de mixage tapco 12 pistes, 1 multiprise, 36 casques audio stéréo mis à disposition du public pour écouter le concert

*objet électrifié : L’objet électrifié, est un objet qui change de statut par le simple phénomène de l’électrification. Sans électricité il est simple contour, couleur, matière, ou encore mémoire si nous nous en sommes servis. Avec l’adjonction d’électricité, l’objet remplit la fonction pour laquelle il a été imaginé, conçu, construit, il se met littéralement en vie. Ses moteurs se mettent en branle, et développent des mélopées sonores propres à leurs âges, entretiens, défauts, humidités.



Laisser un commentaire