Ahhhhh, les cartes postales sonores !

J’imagine que vous avez déjà eu affaire aux Champs Libres, à la gare SNCF de Rennes ou même à la médiathèque de Betton ?

Vous parcourez ces lieux, vous allez et venez le matin, le midi ou même le soir, pour lire, voir des expos, étudier, ou courir dans les escalators pour prendre un train?

Ces espaces se vivent car nous avons des choses à y faire, nous y allons dans un but précis. Je suis certaine que vous vous perdez parfois dans les grandes vitres des Champs Libres, mais cela vous-est-il déjà arrivé de vous arrêter quelques instants pour écouter tous ces bruits qui vous sont offerts dans ces lieux? Vous connaissiez Dinahbird, Jean-Philippe Renoult, ou même Herman Kolgen, qui ont justement capté ces sons, sons qui accompagnent la vie des personnes qui travaillent ici, où même de ceux qui passent.

Crédit photo Nolwenn Glevarec


Aujourd’hui, nous avons le plaisir de travailler avec Mathias Delplanque, qui vient de Nantes, et dont je vous conseille d’aller écouter les compositions ici : http://www.myspace.com/mathiasdelplanque ou d’aller consulter son beau site internet.

Mathias aura la chance de travailler à l’IFA de Bruz, sur un énorme campus qui offre des formations allant de la pâtisserie à la photographie en passant par la carrosserie (un aperçu sur leur site : http://www.fac-metiers.fr/metiers/IFA-bruz.aspx).

Vous l’avez compris, ce ne sera pas de tout repos pour lui. L’endroit est riche, les sons à prendre ne le sont pas moins. Il a commencé à appréhender les lieux et capter des sons au début du mois d’avril (4, 6 et 7), et reviendra le 26 puis le 4 mai pour préparer la restitution de sa composition qui se fera le 12 mai, dans l’enceinte du campus.

Ceci promet d’être enrichissant aussi bien pour lui que pour nous !

Crédit photo Nolwenn Glevarec


Ecrit par Amélie Quillet



Laisser un commentaire