Résidence en milieu scolaire – Sandrine Estrade Boulet à l’école élémentaire des Cloteaux – Séance 2

Depuis 3 ans, Electroni[k] mène des résidences d’artistes au sein d’écoles. Ce procédé, financé par la DRAC Bretagne et la Ville de Rennes, permet aux élèves de rencontrer un artiste et de développer avec lui un projet de création sur toute l’année scolaire. Cette année, Sandrine Estrade Boulet artiste et plasticienne investit l’école élémentaire des Clôteaux. À travers son projet Over the Rennes-Beau, Sandrine propose aux élèves de laisser parler leur imagination autour d’objets du quotidien.

Après une première séance, Sandrine est revenue à l’école, afin de travailler avec les différentes classes.

Le lundi 3 Février, Sandrine retrouve la classe des CE1.

Dès son arrivée, les élèves sont impatients de participer à la suite du projet. Pour cette nouvelle matinée de travail, ils découvrent leurs dessins imprimés sur grand format. Certains semblent impressionnés et d’autres s’empressent de dire à qui appartient telle ou telle oeuvre.

La prochaine étape est de titrer les oeuvres. Mais avant de se lancer les élèves relisent les titres qu’ils avaient trouvés la fois précédente et s’entraînent à les écrire en grand sur une feuille de papier. Une fois prêts, les élèves écoutent attentivement les consignes de Sandrine. Il faut s’appliquer, faire attention à ne pas faire de fautes et prendre son temps.

 

IMG_5182

Les élèves de CE1 s’entraînent à écrire leurs titres

Des petits groupes se forment pour partir en salle d’arts plastiques, les enfants sont alors concentrés, ils semblent bien conscients de l’enjeu de ce titre. En effet leur grand format sera affiché lors d’une exposition sur l’espace public, dans le quartier de Bréquigny en juin prochain.

IMG_5186

La concentration est au maximum ! 

 Après ce temps d’écriture, Sandrine propose aux enfants d’ajouter du son à leurs travaux. Il s’agit en effet d’enregistrer les voix des enfants en train de lire leurs histoires, pour pouvoir les transférer sur le blog de l’association Electroni[k]. Les élèves sont intimidés par cet exercice où il faut raconter son histoire devant ses camarades. Une fois les premiers tests réalisés les enfants se prennent au jeu et donnent le ton pour raconter au mieux ce qu’ils ont imaginés autour de leur dessin.

IMG_5204

Catherine enregistre chaque enfant racontant son histoire

La matinée passe ainsi très vite, il est déjà temps de se quitter, les enfants ne cachent pas leur impatience de découvrir leur exposition.

 

Après une pause déjeuner, Sandrine retrouve la classe des CE2. Lors de leur dernière séance les CE2 étaient partis à la découverte du Parc de Bréquigny pour prendre des photos d’objets ou d’éléments du quotidien à détourner.

En arrivant en classe, Sandrine est alors surprise de découvrir que les enfants ont pris de l’avance en découvrant en classe le logiciel de retouche d’images. Ils ont travaillés avec ce logiciel sur d’autres photos. Sandrine prend alors le temps de regarder ces premiers essais : concluants, mais il faut repréciser les consignes.  Pour détourner un objet, il faut qu’il reste reconnaissable et on ne doit donc pas le recouvrir.

IMG_5207

Sandrine donne aux élèves de la classe de CE2 sa vision de la tour Eiffel

Ensuite, une partie des élèves s’installent sur les ordinateurs pour travailler sur leurs photos, pendant que l’autre partie de la classe travaille sur l’histoire du loup de Bréquigny. Les CE2 travaillent en effet sur ce thème du loup toute l’année et Sandrine souhaite l’intégrer au projet. Il est donc entendu que les élèves, en se promenant dans le parc, ont vu un loup…

Lors du travail sur ordinateur certains ont tellement d’idées qu’ils ne savent pas par où commencer; d’autres recherchent la perfection pour ce dessin. C’est dans cette ambiance très studieuse, que Sandrine donne quelques petits conseils de réalisation et de technique. En effet, ce n’est pas toujours facile quand on a 8 ans de dessiner ce que l’on imagine.

IMG_5209

Tout le monde se met au boulot ! 

IMG_5208

Un mouchoir se transforme en bouquet de fleurs

Le groupe en classe travaille sur l’histoire du loup de Bréquigny. Les idées fusent très rapidement et les élèves ne manquent pas d’imagination pour inventer cette histoire, qui pour le moment reste secrète … Elle sera dévoilée lors de l’exposition en juin. La journée se termine sur ces activités.

 

Mardi 4 février :

Pour cette deuxième journée, nous rencontrons la classe des CP, ils semblent très impatients de commencer ce projet. En effet en entrant dans la classe ils sont déjà tous prêt avec leurs appareils photos devant eux.

Sandrine prend alors le temps de leur expliquer l’utilisation des différents réglages de l’appareil photo et leur rappel les différentes consignes à respecter lors de la sortie.

Toute la classe se prépare pour aller prendre quelques objets du quotidien en photo. Et ce n’est pas la pluie qui les arrêtera, ils explorent les rues aux alentours de l’école. Chacun trouve des choses à photographier et ils ne manquent pas d’idées.

IMG_5218

Sandrine donne quelques conseils pour prendre de belles photos

IMG_5226

Nos apprentis photographes sont très inspirés

Après la récréation on se retrouve en salle informatique afin de trier et de choisir la photo qu’ils souhaitent détourner. Le choix est parfois difficile, il faut donc les aider à se décider.

Après une pause déjeuner, nous retrouvons la classe, Sandrine leur explique alors le programme de l’après-midi : les élèves travailleront sur un logiciel de retouche pour réaliser une image détournée à partir de leur photo et ensuite ils dessineront des arcs-en-ciel qui seront utilisés sur des documents de présentation de l’exposition.

Une fois devant les ordinateurs, les enfants sont très vite à l’aise avec le logiciel de retouche photo. En effet celui-ci est plutôt intuitif et leur permet de vite trouver les outils pour modifier leurs photos. Pour beaucoup ils ont une idée très précise de ce qu’ils souhaitent faire. On voit très vite apparaître des clowns, bonhommes, papillons, monstres et autres créatures sorties de leur imaginaire.

IMG_5273

Les photos de ce matin, se transforment en différentes créatures

Une fois le dessin terminé la tâche la plus délicate pour eux et de trouver un titre original à leur œuvre. Sandrine et les autres membres de l’équipe sont alors là pour les aider et commencer à imaginer une histoire autour de ce dessin. Il ne faut pas plus d’un coup de pouce pour relancer leur imagination.

IMG_5242

Chacun prend ses crayons et feutres : atelier Arc-en-Ciel

La journée se termine sur un atelier dessin, où les enfants dessinent des arcs-en-ciel plus colorés les uns que les autres. Les élèves ne cachent pas leur impatience de créer de nouveau avec Sandrine lors de la prochaine séance.

Dessin 14

Un Arc-en-ciel réalisé lors de cet atelier

Mercredi 5 Février :

Ce matin, Sandrine retrouve la classe des CM1. Lors de la dernière séance les élèves avaient réalisés leurs dessins. Donc ce matin, Sandrine leur fait la surprise de leur montrer en grand format, imprimé sur un support PVC. C’est impressionnant de voir son image agrandie et imprimée de manière professionnelle, les élèves sont fiers.

Après la surprise, chacun s’attelle à écrire au propre son titre, sur leur grand format.

Une fois cette mission accomplie, Sandrine propose à la classe différents ateliers de dessin pour aller plus loin dans le détournement d’objets. En effet le premier atelier consiste à détourner une photo imposée (un élément de leur classe ou de leur environnement), ils ont a leur disposition différents outils comme les feutres, les crayons de couleurs et la craie grasse.

IMG_5288

Surprise totale, lors de la découverte des photos imposées

Sandrine leur propose de découvrir leur photo sous forme de petit jeu, où chacun pioche son dessin au hasard et le découvre une fois que toute la classe est servie. Au moment de la découverte certains cherchent à trouver où la photo a était prise. Certains ont tout de suite l’idée et d’autres n’y voient qu’un vidéoprojecteur, un panneau, une bouteille d’eau. Sandrine va alors à leur secours pour les aider à trouver la bonne idée, pour certains c’est en prenant la photo à l’envers que l’inspiration viens.

IMG_5301

Sandrine donne quelques conseils 

IMG_5305

Et voici le résultat ! 

Le second atelier dessin consiste à piocher les yeux fermés un objet dans sa trousse. Les enfants ressortent leur main avec un compas, une paire de ciseau, un stylo, et ne comprennent pas forcément où veux en venir Sandrine. Il suffit alors de poser l’objet sur une feuille blanche, il faut alors dessiner autour pour y faire apparaître un personnage ou un objet complètement différent de celui posé sur la feuille. Les enfants se prennent au jeu et surprennent toute l’équipe par leur créativité.

IMG_5321

Un feutre s’est transformé en randonneur

Pour finir cette matinée, Sandrine leur propose de découvrir un autre logiciel de retouche photo qu’elle utilise pour ses créations : Photoshop. Elle leur montre différents outils et leur prouve qu’elle peut faire les mêmes choses que sur le premier logiciel de retouche photo. Chaque enfant teste ce logiciel.

IMG_5332

Sandrine leur fait découvrir un nouveau logiciel 

La matinée s’achève sur cette activité et certains ont du mal à décrocher, ils souhaiteraient faire d’autres activités et dessins avec Sandrine, mais toutes les bonnes choses ont une fin.

 

Sandrine sera de nouveau à l’école des Clôteaux fin mars, pour continuer le travail avec les classes de CP, CE2 et CM2.

 

Cet article a été rédigé par Camille Guelton & Anna Stevens

 

 



Les commentaires sont fermés.