Visite du Musée des Beaux-Arts de Rennes – Parcours Sensibles

À travers le dispositif d’action culturelle innovant Parcours Sensibles, Electroni[k] propose à des personnes en grande précarité et en réinsertion sociale de participer à des activités culturelles comme des spectacles, des ateliers, des visites ou encore des rencontres avec des artistes. Aussi pour fêter l’arrivée de l’été comme il se doit malgré une météo capricieuse, nous nous sommes donnés rendez-vous ce vendredi 21 juin au Musée des Beaux-Arts de Rennes, pour une visite découverte des collections et des expositions du musée. Habituées des propositions Parcours Sensibles, deux structures partenaires ont répondu présents avec beaucoup d’enthousiasme au projet : le CHRS Saint Benoît Labre et l’ASFAD Patton, centres d’hébergement et de réinsertion.

Pendant une heure et demie les participants (quatre du CHRS Saint Benoît Labre et trois de l’ASFAD Patton) ont pu découvrir la collection permanente du Musée des Beaux-Arts, ainsi que l’exposition temporaire Le Grav, 1960-1968.

Dans un premier temps, nous avons traversé les époques et les styles : moyen-âge, période classique, impressionnisme, tous ont pu découvrir la peinture classique… Le groupe s’est montré très intéressé par les propos de la médiatrice du musée, Marine Certain.

 

 

1-SalleMoyenAge

Le Moyen Âge et l’importance du religieux © Anna Stevens

De nombreuses questions et remarques ont d’ailleurs ponctuées cette visite : « les tâches impressionnistes ça fait mal aux yeux », « combien de temps faut-il pour peindre des toiles aussi grandes? », « le crâne des natures mortes signifie-t-il juste la mort? », « à quoi reconnaît-on un saint? », etc.

 

3-GrandFormat2

Tous étonnés par les grands formats du 18ème siècle, et intrigués par le processus de réalisation… © Jenn Goldoni

 

Après cette première immersion dans l’Histoire de l’Art, les participants ont visité l’exposition temporaire et interactive du collectif Le Grav, 1960-1968 qui rassemblait six artistes cinétiques et avant-gardistes. Ce Groupe de Recherche d’Arts Visuels étaient composé de Garcia-Rossi, Le Parc, Morellet, Stein, Sobrino et Yvaral.

5-Grav1

En arrivant dans l’espace de l’expo temporaire, une installation qui donne un bon avant-goût © Anna Stevens

Ludique, originale et immersive, cette exposition a permis à chacun de découvrir les expérimentations de ce collectif, pas simplement en observant mais en étant aussi acteur de certains dispositifs mis en place. Entre effets sonores, effets visuels et possibilité de toucher certaines installations (en enfilant des chaussures sur ressorts, en marchant sur un sol en mouvement…), les cinq sens étaient mobilisés et tous ont pris plaisir à participer !

 

5-Grav25-Grav4

Chacun expérimente les différentes installations à disposition © Anna Stevens

Une expérience à renouveler de toute urgence !



Laisser un commentaire